Skip to content

Où les enquêteurs témoignent…

Bonjour,
Juste avant de partir en vacances, je voulais vous apporter mon avis sur la participation de ma classe de Cm1 à l’enquête « parfum de la dame en noir »
D’abord je vais lire le livre de Gaston Leroux pour comprendre le titre.
Au retour du confinement, il fallait une nouvelle organisation et moi qui travaille à partir de projets de classe, je cherchais un moyen de relancer une dynamique. Cette enquête l’a permise surtout pour ceux qui étaient en présentiel. En effet malgré un suivi en classe virtuelle sur l’heure de français, j’avais du mal à avoir l’adhésion de ceux qui étaient en distanciel.
Ensuite quand tout le monde est revenu le 22 juin, j’ai eu plus ou moins un bon suivi du groupe mais certains se sont beaucoup impliqués.
Ce qui était intéressant c’est que eux et moi étions au même niveau avec une confrontation positive.
Les indices, étant différents, ont fait que les enfants avaient hâte d’aller à la nouvelle étape. Je pense qu’ils ont eu l’impression d’être de vrais inspecteurs, allant jusqu’à l’analyse d’empreintes. Cette dernière les a amené à échanger, à justifier et à trouver des moyens d’être efficaces. […]
Je suis partante pour que ma classe participe de nouveau à ce genre de défi.
Merci

J’ai trouvé que c’était trop bien, et un peu compliqué !! Lola

Juste un petit message afin de vous remercier d’avoir mis en place ce projet que mes élèves ont suivi en distanciel et présentiel. 
A chaque envoi des réponses, ils étaient impatients de connaitre les résultats, le nombre de points obtenus et attendaient la future énigme codée qui permettait d’accéder à la suite. Prête à suivre à nouveau une nouvelle enquête si l’occasion se présente.

J’ai beaucoup aimé. L’histoire était intéressante. Merci. Soukaïna

Juste une chose : à un moment donné avec mes élèves, nous avions éliminé la possibilité que l’échange ait eu lieu à la gare de Lyon car on se disait que si Larsan avait assommé Darzac dans les toilettes, il aurait été retrouvé par le personnel du train bleu ou par un client, et que de de la part de Larsan c’était imprudent de faire cela.
Notre hypothèse était qu’il avait fait l’échange au moment de la convalescence de Darzac après l’accident de laboratoire (Laruboitelle dit dans l’interview devant l’église que Darzac et Mathilde ont été séparés à un moment).
Mais du coup cela ne collait pas avec l’histoire des alliances.
Nous avons regardé le film qui nous a donné un éclairage sur Mathilde.
Merci encore nous avons passé de très bonnes semaines avec cette enquête.

J’ai aimé faire cette enquête avec toute la classe. C’était rigolo et mystérieux. Ketsia.

Bonsoir,
… où l’on remercie…
Votre enquête a tenu mes CM2 en haleine, c’était super! Merci pour cette super idée!
… où l’on espère…
Pour ma part, je serais évidemment partante pour une autre aventure l’année prochaine.
… où l’on donne son avis…

Il ne faudrait pas que ce soit une suite de cette enquête car les élèves ne seraient pas ceux qui ont fait celle-ci.
En milieu ou fin d’année, c’est bien.
Bonnes vacances à vous,

C’était ultra bien ! Amaury

Bonjour,
Je tiens juste à vous remercier et à vous féliciter pour le formidable travail que vous nous avez proposé.
En ce qui me concerne, j’étais remplaçante dans une classe de CM1 plutôt difficile en terme de gestion. Le retour en classe le 11 mai a été compliqué car j’avais des élèves de 6 classes différentes. J’ai donc commencé l’enquête avec des enfants qui n’étaient pas forcément dans ma classe, qui n’étaient pas les mêmes tous les jours, et j’ai aussi proposé le travail au restant de ma classe que j’avais en classe virtuelle. Je dois vous dire qu’ils ont tous ADORE le projet: plusieurs élèves qui ont par la suite réintégré leur groupe classe sont venus me voir pour connaître les indices de la suite!
Sur le fond, le travail était un peu compliqué pour la plupart d’entre eux: beaucoup de documents à consulter, beaucoup d’éléments implicites à comprendre, compétence qui est loin d’être acquise pour ces élèves. Mais ce qui est intéressant c’est que le travail a permis de nombreux échanges, ils ont dû argumenter, et même s’ils ont plusieurs fois fait fausser route, j’ai trouvé leur cheminement intéressant.
L’année prochaine j’aurai une classe de maternelle, je ne peux donc pas vous dire que je participerai à une suite; mais ce serait vraiment bien que vous puissiez en proposer une: tous mes élèves me demandent si dans le livre on sait ce que devient Larsan!….
Au plaisir de vous retrouver avec une autre classe, sur la même enquête, ou sur une autre (je me suis moi aussi prise au jeu!), et en vous souhaitant de très bonnes vacances,

J’ai bien aimé l’enquête, merci. Pauline.

Bonjour,
Je tenais à vous remercier pour cette très belle activité qui a su tenir en haleine les élèves sur la durée. Merci aussi pour votre réactivité entre chaque phase de l’enquête vu le nombre de classes participant.
La perspective d’une potentielle nouvelle aventure est réjouissante, voici quelques commentaires sur le déroulement.
L’utilisation des billets de train, des trajets en métro, de la carte routière… a été un vrai plus afin de faire travailler les élèves sur des documents de la vie quotidienne.

La lettre du juge après chaque étape a été parfois indispensable pour être sûr de rester « sur les rails ».
Certaines formulations des questions ont soulevé des débats qui éloignaient parfois de la vrai question, ou qui soulevaient des incompréhensions (par exemple à une étape on demande le nom de UNE personne, et dans la correction il fallait finalement en donner deux…)
Le début de l’enquête avait commencé très fort avec les vidéos, les billets de train, les empreintes… La reconstitution finale des évènements était certes nécessaire à un moment donné mais la dernière étape a semblé moins engageante aux élèves avec « seulement » le texte à trous.
Au final, ce sont des détails, encore bravo !
Bonnes vacances à toute l’équipe et au plaisir de vous retrouver sur une nouvelle enquête!

J’ai adoré faire le parfum de la dame en noir. Franchement chapeau. C’était effrayant mais à la fois rigolo. Moi que ne suis pas très « enquête », là, j’ai adoré. Alix.

Un grand merci pour cette enquête qui a passionné les élèves de CM2A de mon école. Elle a suscité de vifs débats entre les élèves. Certains discutaient même lors des récréations.
Les petites vidéos les ont vraiment motivés et le coup de téléphone dans la phase 6, les a médusés.
Je vous remercie donc et vous félicite pour votre travail.
Je ne peux donc que redemander une enquête pour l’année prochaine!

Bonjour, c’est trop cool le parfum de la dame en noir. C’était trop bien, j’ai passé toutes mes journées pendant le confinement à faire cette enquête. Franchement, j’ai beaucoup aimé et je vous dis merci beaucoup. Passez de bonnes vacances. Sirine.

BRAVO, c’était vraiment une belle expérience et motivante pour ma classe de cm1-cm2, cela nous a permis de garder le groupe classe et de motiver les quelques élèves de CM que j’avais des autres classes de CM lorsque j’étais en présentiel à l’école. […]
Si vous recommencez je suis absolument partante.

J’ai trouvé que c’était bien, mais que c’était parfois compliqué pour des enfants de CM1. Cordialement. Lina

Bonjour chers greffiers,
Concernant cette enquête, c’était un travail passionnant à mener avec les élèves (CM1). Ils ont adoré le projet ! Les compétences que celui-ci permettait de développer sont extrêmement intéressantes pour nous enseignant.
Merci encore pour la qualité de ce travail que vous avez mené à la perfection.

Merci pour l’enquête de la Dame en noir, j’ai bien aimé. Esdras.

Nous avons demandé aux élèves ce qu’ils avaient pensé de ce serious game et de ses modalités. Très majoritairement, ils ont apprécié cette manière de travailler autrement la lecture, la production d’écrits, la méthodologie, les compétences informatiques (les étapes 1 à 4 ont été faites à distance uniquement), l’esprit logique et surtout, le langage. Unanimement, ils souhaiteraient renouveler l’expérience avec un autre serious game, que ce soit en CM2 ou avec leurs professeurs de collège. Cette majorité s’est ressentie y compris chez le 1/3 de classe qui s’était un peu moins investi lors des phases d’enquête à distance.
Quant à moi, j’ai également apprécié de travailler selon ces modalités, qui correspond à la manière dont j’aime pratiquer mon métier, avec un maximum de projets motivants « faisant sens » pour les élèves. Le côté « clé en main » du projet était également très intéressant, car dans un double-niveau chargé et en éducation prioritaire, on manque encore plus cruellement de temps…
Merci encore pour ce serious game, nous espérons qu’il y en aura d’autres !

On a bien aimé, c’était bien. On a sursauté, des fois, ça fait vraiment peur. Ismaël et Mbochezi.

Quelques mots pour vous dire qu’un retour de Larsan serait bien malheureux pour la famille Stangerson/Darzac mais que ma future génération de néo-enquêteurs joindra toute son énergie à la vôtre pour mettre hors d’état de nuire ce malfrat.
Merci à vous pour ce travail et tout le suivi apporté. (Merci pour vos réponses à nos questions). Et bel été!

Trop bien ! Alexandre

Ayant déjà participé à l’enquête du Parfum de la Dame en Noir il y a quelques années, j’en ai depuis souvent parlé autour de moi en expliquant que rarement un projet inter-écoles avait autant fédéré un groupe, et que j’espérais qu’un jour, peut-être, Larsan reviendrait!
J’ai donc été ravie de constater qu’il faisait son grand retour, et, quelle ironie, en plein confinement! Une fois encore, cela a fonctionné d’emblée, y compris dans ce contexte si particulier : votre travail m’a même permis de récupérer quelques élèves qui s’étaient égarés sur le chemin de la rupture pédagogique durant la période d’école à distance. En effet, pour certains, les seuls retours que j’avais étaient leurs hypothèses concernant les aventures de Mathilde Stangerson. C’est d’ailleurs par la présentation de la phase 4 que j’ai fêté les retrouvailles avec tous mes élèves de CM2 le 22 juin dernier.
Alors Oui, Oui! J’attends une nouvelle aventure avec impatience, en espérant qu’elle verra le jour dans un contexte un peu plus ordinaire.
Merci pour votre travail, donc, et bonnes vacances à vous.

J’ai bien aimé. Saran

Un grand merci à toute l’équipe d’ERUN pour cette fabuleuse enquête du parfum de la dame en noir. Mes élèves de CM2 ont tous été captivés par son mystère, la multiplicité des choix, l’analyse des documents (écrits, audio et vidéo). Au fur et à mesure que l’enquête avançait, l’étau se resserrait autour de Robert Darzac, ce qui rendait l’enquête encore plus palpitante. Et votre réactivité lorsque nous envoyions notre réponse contribuait à maintenir un rythme haletant et donc source de grande motivation pour les élèves.
J’ajoute que la possibilité pour les absents de pouvoir travailler chez eux était d’une grande aide dans cette étrange période. Bref, dans notre classe, ce dernier travail ludique a eu un ÉNORME succès et je signe tout de suite pour mener une autre enquête dans les mêmes conditions.
Bravo et bonnes vacances.